Chirurgie du visage

Chirurgie des paupières

La chirurgie des paupières, appelée blépharoplastie, peut être indiquée chez des patients désireux d’améliorer l’aspect esthétique de leur regard.

Dans quel cas, chez qui peut-on réaliser une chirurgie des paupières ?

Avec le temps et l’âge, les paupières, supérieures et/ou inférieures, peuvent présenter une dégradation de leur aspect avec notamment la présence d’un excès de peau (blépharochalasis) donnant un aspect de « casquette » au niveau de la paupière supérieure et un aspect relâché, tombant, « frippé » au niveau de la paupière inférieure. Les poches graisseuses ont également tendance à être plus visibles, principalement au niveau de la paupière inférieure.

Pourquoi une blépharoplastie ?

Ainsi, l’objectif de cette intervention est d’enlever cet excès de peau et de diminuer le volume des poches permettant ainsi d’ouvrir, de rajeunir et d’illuminer le regard.

Chaque patient est unique et l’indication doit être posée au cas par cas en prenant notamment en compte son anatomie, ses désirs, ses antécédents et ses traitements.

Où se situe la cicatrice ?

La blépharoplastie nécessite impérativement une cicatrice qui se situe environ 8 mm au dessus des cils pour la paupière supérieure et juste en dessous des cils pour la paupière inférieure.

Comment se déroule une chirurgie des paupières ?

L’intervention nécessite une anesthésie locale ou générale et peut durer entre 30 minutes et 1h30.

Combien de jours dois-je rester hospitalisé ?

Cette chirurgie peut être faite en ambulatoire.

Et après l’intervention, quelles sont les suites ?

Le patient sera revu après 5 à 7 jours pour l’ablation des fils. La douche sera autorisée mais les bains et piscine seront interdits pendant un mois. Les sports de contact seront interdits pendant 1 mois.

L’intervention est-elle risquée ?

Comme n’importe quelle opération, la chirurgie des paupières comporte des risques de complications qui seront expliqués au patient en consultation.

La chirurgie des paupières peut-elle être prise en charge par la Sécurité Sociale ?

Lorsqu’il y a une amputation du champ visuel (le patient présente une limitation de la vue) dans le regard vers le haut, attestée par un examen précis effectué par un ophtalmologue, l’intervention peut bénéficier d’une prise en charge par la Sécurité Sociale, à l’exception des dépassements d’honoraires, pouvant être, tout ou en partie, pris en charge par votre mutuelle.

Mais dans la plus grande majorité des cas, l’intervention n’est pas prise en charge par la Sécurité Sociale et sera donc intégralement payante par le patient.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter la fiche d’information de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique.


Téléchargez la fiche d'information de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique

Vous souhaitez prendre rendez-vous ?

Vous pouvez contacter mon secrétariat au 03 87 29 40 78
ou remplir le formulaire ci-dessous