Chirurgie intime

Nymphoplastie

La chirurgie de réduction des petites lèvres ou nymphoplastie peut être indiquée chez des patientes désireuses d’améliorer l’aspect de leurs petites lèvres pour des raisons soit fonctionnelles soit esthétiques.

Dans quel cas, chez qui peut-on réaliser une nymphoplastie ?

En effet, principalement après la puberté ou après une ou plusieurs grossesses, les femmes peuvent présenter une hypertrophie de leurs petites lèvres débordant plus ou moins le niveau de la vulve. Cette hypertrophie peut être source d’une véritable gène fonctionnelle durant les activités physiques notamment (sport, vélo, marche…). Elle peut également occasionner une gène psychologique et esthétique principalement durant les relations intimes et sexuelles.

Pourquoi une nymphoplastie ?

L’objectif de cette intervention est de réduire la taille des petites lèvres en enlevant l’excès de peau disgracieux au prix d’une petite cicatrice.

Chaque patiente est unique et l’indication doit être posée au cas par cas en prenant notamment en compte son anatomie, ses désirs, ses antécédents et ses traitements.

Y a t-il des cicatrices ?

La nymphoplastie nécessite obligatoirement une cicatrice mais qui sera très petite.

Comment se déroule une nymphoplastie ?

L’intervention nécessite soit une anesthésie locale soit une anesthésie générale et dure environ 1h.

Combien de jours dois-je rester hospitalisé ?

Cette intervention est réalisée en ambulatoire et ne nécessite donc pas d’hospitalisation.

Et après l’intervention, quelles sont les suites ?

À la sortie de la clinique, des soins locaux seront nécessaires pendant environ deux à trois semaines.

La douche sera autorisée mais les bains, piscine, sport et soulevé de charges lourdes seront interdits pendant deux mois. Les rapports sexuels seront interdits pendant un mois.

L’intervention est-elle risquée ?

Comme n’importe quelle chirurgie, la nymphoplastie comporte des risques de complications qui seront expliqués à la patiente en consultation.

La nymphoplastie peut-elle être prise en charge par la Sécurité Sociale ?

Si une indication est retenue, une partie des frais de cette intervention peut être prise en charge par la Sécurité Sociale. Ce n’est qu’au moment de la consultation et après examen clinique que le chirurgien pourra vous indiquer si une prise en charge peut être justifiée.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter la fiche d’information de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique

Vous souhaitez prendre rendez-vous ?

Vous pouvez contacter mon secrétariat au 03 87 29 40 78
ou remplir le formulaire ci-dessous