Chirurgie mammaire

Réduction mammaire

La réduction mammaire peut être indiquée chez des patientes désireuses de diminuer le volume de leur poitrine.

Dans quel cas, chez qui peut-on réaliser une réduction mammaire ?

Lorsque le volume des seins est trop important avec très souvent une poitrine tombante, la patiente présente une hypertrophie mammaire qui peut être responsable de douleurs au dos ou de gènes dans la vie quotidienne (activité sportive…).

Pourquoi une réduction mammaire ?

Ainsi, l’objectif de cette intervention est de réduire le volume de la poitrine et de la remonter.

Chaque patiente est unique et l’indication doit être posée au cas par cas en prenant notamment en compte sa morphologie, ses désirs, ses antécédents et ses traitements. Selon le cas, le chirurgien expliquera également à la patiente quel est le poids maximum acceptable au dessus duquel l’intervention ne pourra pas être réalisée.

Où se situe la cicatrice ?

La plupart du temps, les cicatrices se situent autour de l’aréole, sur la verticale et dans le sillon sous le sein (cicatrice dite en T inversé).

Comment se déroule une réduction mammaire ?

L’intervention nécessite une anesthésie générale et peut durer entre 2h et 2h30.

Combien de jours dois-je rester hospitalisé ?

La durée d’hospitalisation à la clinique est de deux nuits. Le drainage (ou redons) mis en place pendant l’intervention est retiré en consultation quelques jours après.

Et après l’intervention, quelles sont les suites ?

À la sortie de la clinique, la patiente devra bénéficier de pansements à domicile pendant trois semaines environ.

La douche sera autorisée mais les bains, piscine, sport, soulevé de charges lourdes seront interdits pendant deux mois. Un soutien gorge sur mesure devra être porté pendant deux mois.

L’intervention est-elle risquée ?

Comme n’importe quelle chirurgie, la réduction mammaire comporte des risques de complications qui seront expliqués à la patiente en consultation.

Une réduction mammaire peut-elle être prise en charge par la Sécurité Sociale ?

Cette intervention est prise en charge par la Sécurité Sociale lorsque le chirurgien enlève 300 grammes de sein à droite et 300 grammes à gauche. Si le chirurgien ne peut pas obtenir ces poids de résection, l’intervention ne sera pas prise en charge et sera donc intégralement payante par la patiente. Il s’agit alors d’un lifting de la poitrine. Ce n’est qu’au moment de la consultation et après examen clinique que le chirurgien pourra vous indiquer si une prise en charge peut être indiquée.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter la fiche d’information de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique.


Téléchargez la fiche d'information de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique

Vous souhaitez prendre rendez-vous ?

Vous pouvez contacter mon secrétariat au 03 87 29 40 78
ou remplir le formulaire ci-dessous